Index de l'article

Veillée de Noël, Bergues le lundi 24.12.18 à 17h30


  



                                               
Pour se rendre à la veillée de Noël, il faut d'abord cheminer .    La crèche attend sa venue.
Etonnante étape où la grotte de Socx est déjà toute illuminée.   Les bergers symbole de pauvreté ont déjà pris place.

 

L'église est déjà pleine avec tant d'enfants et d'adultes, dans l'attente, qu'il faut chercher la moindre place assise libre.

 

             
           Fidèles au poste, ils vont animer la célébration.       Sous le regard de Père Armel, les enfants accrochent une étoile, souhait pour cette bonne nouvelle
                                                                                                                                 et déposent un cadeau dans les paniers pour ceux qui n'en n'ont pas.

     
                                    Le voici accompagné des voeux des enfants sur le sapin et les cadeaux des enfants dans les paniers.

   Père Armel nous commente alors ce moment Oh combien si précieux.

Nous voici très nombreux pour honorer ce message de Noël vieux de plus de 2000 ans.

Tous nous avons notre place ici.
Noël c’est 6 piliers.

Le pilier N°1, c’est le déplacement.
Qui dit Noël dit déplacement.
Déplacement de Joseph et Marie pour répondre à leur obligation de citoyen pour le recensement.
Déplacement lorsqu’à cette occasion nous nous rendons dans nos familles pour célébrer ce moment.

Le pilier N° 2, c’est celui de l’accueil.
L’accueil des uns et des autres dans les familles comme nous le faisons en ce temps de Noël.
Jésus et Marie, ce jour-là, n’ont pas eu un bon accueil.
Il n’y avait pas de chambre pour eux, c’est dans l’étable qu’ils trouvent refuge.
Avec le cas de Joseph et Marie, c’est pour nous l’occasion de penser à ceux qui attendent un enfant, à ceux qui ont des enfants et à ceux qui n’ont pas pu avoir d’enfant.

Le pilier N°3, c’est celui des cadeaux.
Non pas les cadeaux d’aujourd’hui que l’on trouve dans les magasins et que l’on revendra peut-être demain sur Internet car ils n’ont pas plus, mais le cadeau de Dieu fait au riche et au pauvre.
Dieu nous envoie son fils.

Le pilier N°4, c’est celui du partage.
Le partage rejoint le cadeau.
Le partage c’est aussi accepter de mourir en donnant une partie de soi à l’autre.
C’est le partage des rois mages.
Que partageons nous aujourd’hui.
Je connais cette famille en difficulté, qu’ai-je partagé avec elle ?

Le pilier N°5, c’est celui de la famille.
C’est le fait que l’on rejoint sa famille pour Noël.
On évite ce jour-là autour de la table les conflits.
La famille c’est tout cela.
C’est laisser de côté les conflits qui ne servent à rien.
Mgr Jacques Noyer attitre notre attention sur l’évolution de la société qui va si vite.
Le pape François le dit aussi à sa façon.

Le pilier N°6, c’est la joie.
C’est la joie d’être tous ensemble.
C’est la joie de Noël et de la nativité.  

     Noël c'est ce cadeau fait aux hommes en ce petit enfant né dans le dénuement, symbole des plus pauvres qui n'attendent que nos cadeaux.

 


Epiphanie, Bergues le dimanche 06.01.19 à 10h30

 


                                 
                 Guidés par l'Etoile, les mages sont venus se prosterner devant l'enfant Jésus pour lui offrir de l'or, de l'encens et de la myrrhe.
                 Jésus est aussi venu, sans distinction,  pour les plus riches de toute les nations, symbolisés par les rois mages. 
                 C'est aussi le message de Noël. Jésus est venu pour tous.