Index de l'article

Bergues, dimanche 2 Août 2020, 10h30.

 

Nous venons d’écouter la parole du Seigneur.

Dans les 3 textes de ce jour il est question de foi.
Il nous est dit dans première lecture « Même si vous n’avez pas d’agent, venez acheter et consommer ».
Ah!
Cette phrase est un peu contradictoire.
Comment pourrions nous acheter gratuitement ?
Bien-sûr il n’est pas question de bien matériel, mais il est question de notre vie spirituelle.
Il faut nourrir notre vie spirituelle au-delà de notre vie matérielle.

Nourrir son corps spirituellement, qu’est ce que c’est ?
Pour cela il y a le baptême, la profession de foi, les obsèques.
Mais est-ce suffisant ?
Non, il faut que je me rende à l’église le dimanche pour me nourrir spirituellement.

Encore hier, je faisais le constat que certains attendent que la messe revienne une fois tous les 2 mois dans le village pour s’y rendre.
A l’heure de la bicyclette, de la voiture, je ne pourrais pas faire 2 km pour me nourrir spirituellement ?
C’est étrange.

 

 

Et puis aujourd’hui nous avons cet évangile.
Comment l’appelle-t-on ?
L’évangile de zéro ou encore l’évangile de la multiplication.
Jésus vient d’apprendre une difficile nouvelle: la mort de son cousin Jean Le Baptise.
La vie est faite de moments faciles et de moments difficiles.
Il nous faut aussi accueillir ces moments difficiles.
C’est un peu comme si j’allais chez le médecin et que celui me dit : « Vous êtes atteint d’un grave maladie. »
Que vais-je faire de ces paroles ?
Je vais les accueillir car chaque instant de la vie est important.
Jésus est là et déjà la foule est immense.
Il vient de recevoir cette nouvelle de la mort de son cousin.
Il a besoin de se retirer pour accueillir cette nouvelle.
Alors il monte sur la barque et s’éloigne pour ce temps d’accueil.
A son retour la foule est immense, le soir tombe.
Les apôtres proposent de renvoyer le foule, mais Jésus leur demande de faire s’asseoir les gens et de distribuer le 5 pains et les 2 poissons à disposition.
Ils sont incrédules, mais ils commencent la distribution et le miracle se réalise.
Foi, partage, fraternité ont été plus fort que tout.

Amen.