Index de l'article

Horaire des messes.
Les annonces de la semaine.
Messe du dimanche, Lectures et Evangile.

 

 

Crochte, samedi 4 janvier 2020 à 18h

 

 

Par Père Guy de Hem près de Roubaix.



Père Armel m’a demandé de le remplacer ce soir et c’est avec joie que je suis parmi vous.

Nous fêtons en ce jour l’Epiphanie.


La liturgie de ce jour fait apparaitre de nouveaux personnages dans nos crèches, celles de nos maisons et celles de nos églises.
Mais nos crèches ne sont pas complètement conformes aux textes de ce jour et en particulier à l’évangile.

Au début il y a Marie et Joseph, puis Jésus et les anges puis les bergers et enfin aujourd’hui les mages.

Dans l’évangile, on ne nous dit pas combien de mages il y a, ni comment ils se nomment, ni s'ils sont rois.
On nous a pourtant dit qu’ils étaient trois et on a même donné un nom aux mages à savoir
Melchior, Gaspard et Balthazar.
On nous dit aussi qu’ils sont rois : rois mages.
On leur donne même une race, une couleur.

Pourquoi 3 mages ?
Il s’agit en fait d’une correspondance entre le nombre de présents offerts à Jésus qui sont au nombre de trois : l’or, l’encens et la myrre.
L'or pour un roi, le Christ.
L'encens, pour célébrer une divinité, un Dieu
La myrre, en présage de sa mort et de son embaument

Pourquoi sont-ils rois alors que l’évangile de le dit pas non plus ?
La réponse est à mettre en relation avec le premier présent offert à Jésus : l’or.
Rois car dans la première lecture il est fait référence à la richesse, à l’or, aux Nations donc à leurs représentants les rois.
De même dans le psaume réapparait les Nations, donc les rois.

Pourquoi sont-ils blanc, jaune et noir ?
Car il est question de Nations dans la première lecture et dans l’évangile.
Car il est question d’universalité dans la fête de l’Epiphanie.
Le Christ est venu pour toutes les nations, sans distinctions de race, de couleur ni de religion.
Le blanc représente les peuples européens, le jaune représente le chinois et l’Asie dans son ensemble et le noir représente l’Afrique.
Christ est venu pour tous, pour toutes les nations, pour toutes les Eglises et même si dans nos églises nous sommes tous bien différents, il est là pour chacun de nous.
La France porte un peu ce message d’universalité, de diversité, de multi cultures et de vivre ensemble malgré les différences de toute nature et les difficultés du quotidien: richesse, religion, …

Le message de l’Epiphanie, c’est ce message d’ouverture, ce message d’ouverture et de tolérance à l’autre car c’est dans la diversité que nous sommes les plus riches.

Amen.